Depression nerveuse agressive

Si oui ou non elles sont mamans débutant, après que le désespoir de la grossesse a été un phénomène habituel avec les dames qui ont suivi l’accouchement. En réalité, les études démontrent le taux de prédominance d’après la dépression de l’accouchement chez les femmes de 5 % à 25 %. Quoique ce petit pourcentage, après le désespoir de la grossesse est prise en ce qui concerne maximale car cela affecte la capacité de la maman pour nourrir son enfant, ce qui pourrait conduire à l’immaturité de l’enfant ou, pire, d’endommager ou même la perte de la maman ou le bébé. Après l’accouchement que désespoir est censée se produire dans une journée et jusqu’à la première quelques mois après l’accouchement de la femme, qui peut aller depression nerveuse agressive sur place à de nombreux mois ou probablement des années. Les symptômes d’après la misère de grossesse couvrent éveil ou dormir trop longtemps, perte du besoin de manger ou manger trop, appréhension, agitation, mauvaise humeur, perte de libido, fatigue, lenteur, sentiments d’humiliation, désolation, tristesse, culpabilité ou insuffisance, manque d’intérêt pour les choses qui étaient importantes, sautes d’humeur, retrait de la famille et les copains, manque de joie ou d’inspiration dans la vie, en faisant attention difficultés, incapacité à faire face à la routine quotidienne normale, la difficulté rappelant ou décider, difficulté à passer du temps avec l’enfant, en vue de porter préjudice à elle-même ou l’enfant, endommagé des discours et écriture, faible confiance en soi, maux de tête, poitrine et douleurs abdominales, vertiges, palpitations et hyperventilation.

Après l’accouchement, misère est initialement depression nerveuse agressive attribué aux changements hormonaux dans le corps d’une femme en cours de grossesse. Il est aussi crédité au manque de sommeil et de fatigue de l’accouchement, livraison angoissante, scrupule à la maternité, alourdis par la présence d’un nourrisson, constipation de la grossesse douloureuse, et changements en externe semble, temps individuel et annexe.

En outre, d’autres causes dangereuses pour après la dépression de grossesse sont également considérés, tels que : fausse couche précédente ou une mortinaissance, record de dépression ou d’autres maladies psychologiques préexistants semblable à la schizophrénie ou condition bipolaire, événements traumatiques pendant la grossesse comme la violence, la perte d’emploi ou de la disparition d’un être cher, problèmes matrimoniaux, régime pauvre soutien, problèmes depression nerveuse agressive d’argent, usage du tabac ou de drogues, au biberon, grossesses et même âge de la mamanet sociale, raciale et l’orientation sexuelle.

Depuis, après la naissance dépression affecte la maman mentalement et psychologiquement, les complications possibles et les conséquences si elle n’est pas l’état frais sont inconcevables. Ce qui était une dépression ordinaire pourrait entraîner après la névrose de depression nerveuse agressive la grossesse, qui est une scission complète de vérité dans lequel la mère connaîtra ensuite la paranoïa, idées délirantes et épisodes d’agression. Par conséquent, la maman si elle peut toujours, si ce n’est pas le cas, son partenaire ou proches, doivent immédiatement demander aide médicale lors de l’assaut de l’un des signes d’après le désespoir de la grossesse. Les médecins donnerait généralement hormonothérapie ; suggérer un counseling et psychothérapie ; ou vous conseiller des médicaments comme les antidépresseurs, bien que les vitamines pour la dépression peuvent également être donnés.

Pendant depression nerveuse agressive ce temps, la mère ou son conjoint, kin ou copains en son nom, devrait s’assurer qu’elle reçoit toute la motivation, elle peut obtenir de leurs proches. Si nécessaire, elle doit être motivée pour rejoindre des groupes de soutien et de demander aide et conseils en cas de besoin. Besideds, elle devait s’évader lorsqu’elle peut comme quand le bébé est endormi. Elle devait éviter soulignant et inspirant des matériaux afin d’aider son contrat avec depression nerveuse agressive les nouveaux engagements et attendent trop d’elle-même, au contraire, qu’elle doit lire d’entraide. Elle doit échapper à être isolé. Comme alternative, elle devrait trouver un moment pour discuter des sentiments avec son mari et à sortir de la maison et voir les copains. Enfin, elle devrait chercher un moment pour elle-même et dépenser pour la détente, réflexion et aussi toilettage individuel.