Depression nerveuse ado

Abbott Laboratories a été poursuivi par un certain nombre de personnes concernant depression nerveuse ado les effets secondaires de le Depakote, dont beaucoup affirment que la drogue causé des malformations congénitales. Il a été signalé qu’Abbott Labs discute également avec les procureurs fédéraux pour régler les affaires de Depakote apportés par le gouvernement, qui impliquent des accusations d’illégales les pratiques de marketing pour le Depakote. Depakote est marque de divalproex sodium. Il est utilisé pour traiter divers types de saisies, ainsi que le maniaque et troubles bipolaires, l’épilepsie et migraines. Le nombre de poursuites judiciaires contre le Depakote augmente brusquement jour après jour.

Une action en justice contre le fabricant de Depakote a attiré beaucoup d’attention, car le gouvernement est intervenu dans ce. Dans ce procès, trois anciens employés depression nerveuse ado a allégué qu’Abbott Labs a tenté de promouvoir le Depakote pour « off-label » traitement de la maladie d’Alzheimer et comme une drisse chimique pour les patients âgés. La compagnie fait la promotion de calmer les patients de la vieillesse qui obtiennent agressif ou agité, et le gouvernement estime qu’il ont risqué la vie en faisant cela. Depakote provoque de graves effets secondaires et son étiquette hors utilisation peut entraîner des effets néfastes.

Depakote a été approuvé par la FDA en plusieurs phases. Il a été approuvé pour traiter l’épilepsie en 1983. En 1995, il a été approuvé par la FDA pour le traitement des migraines. Enfin, il a obtenu l’approbation pour le traitement des maniaque ou troubles bipolaires. Mais ils sont largement prescrits pour d’autres conditions depression nerveuse ado non agréée, ou « off-label ». Il est utilisé pour traiter différents types de troubles épileptiques. Il est largement utilisé pour traiter la démence ou la maladie d’Alzheimer, pour laquelle il n’est pas approuvé. En vertu des règlements de la FDA, il est illégal pour un fabricant de médicaments, de promouvoir les usages non autorisés d’un médicament.

En plus des poursuites mettant en cause des lésions corporelles résultant des effets secondaires du médicament, Depakote était également l’objet d’un procès « Whistleblower » déposé par Susan Mulcahy, Doreen Merriam et Sondra Knowles. Tous les demandeurs sont du Massachusetts. Mulcahy et Merriam a travaillé avec Abbott comme spécialité responsables et Knowles était également employé dans les Laboratoires Abbott. Détails de l’affaire ont été révélées après depression nerveuse ado l’intervention par le département américain de la Justice. Le 20 mai 2011, le ministère de la Justice a informé un juge fédéral qu’il intervenait dans l’affaire et est en pourparlers avec l’entreprise pharmaceutique concernant le règlement de cette affaire. Il a demandé à la Cour de reporter l’affaire délais pour permettre aux parties de poursuivre les pourparlers de règlement.

Le lanceur d’alerte qui signale une fausse allégation ou un acte qui frustre le gouvernement sont en mesure d’obtenir une partie de l’argent récupéré par le gouvernement de l’Etat fautif en vertu des dispositions de tam qui de la fausse prétendent agir. La dénonciation doit être la première personne à porter l’affaire devant le gouvernement. Il ou elle ne peut pas divulguer de détails sur le cas avant l’intervention du ministère de la Justice.

Abbott a été depression nerveuse ado confrontée à des nombreuses poursuites sur les effets secondaires de le Depakote. Plupart des cas sont liés au spina bifida. Le spina bifida est censé être causée chez le nouveau-né lorsque mère sont prescrits le Depakote pendant la grossesse. Les effets peuvent être plus prononcée et même mortelle si prises au cours du premier trimestre de grossesse, en particulier dans les 28 premiers jours. Depakote a été signalé à être assemblé avec le spina bifida, fente palatine, développement anormal de crâne, mal formés, trous dans les problèmes cardiaques et des voies urinaires chez les nouveau-nés.

FDA a demandé au fabricant d’ajouter un avertissement de boîte noire au sujet de ces risques en 2006. Il est conseillé que les femmes enceintes, les femmes l’intention d’avoir un bébé et les femmes dans leur âge de procréer éviter l’utilisation de le Depakote et consulter un médecin avant de l’utiliser.

L’intervention par le département américain de la Justice a été un ensemble de retour pour les Laboratoires Abbott, et la société affrontera sans aucun doute des moments difficiles dans d’autres procès impliquant le Depakote ainsi.
Pour plus d’informations visitez